• 18/11/14 – Table ronde « Santé »
    Mis en ligne le 1er octobre 2014 - Dernière modification le 5 novembre 2014

    Quand ? Mardi 18 novembre 2014, 09h00-12h00

    Où ? Maison Arc-en-ciel : Rue du Marché au charbon, 42 - 1000 Bruxelles

    Plan d’accès

    Activité réservée aux professionnel.le.s

    Inscription obligatoire

    - par mail : contact@genrespluriels.be
    - par tél. : 0485 51 96 62

    Actuellement, l’accès aux soins de santé spécifiques comme les traitements hormonaux et certaines chirurgies sont conditionnés par un parcours obligatoire et un diagnostic stipulant que les personnes transgenres sont « malades mentales ».

    L’accueil des personnes trans* auprès des professionnel.le.s de la santé est globalement mauvais ou à tout le moins très inadapté.

    Par l’utilisation de terminologies pathologisantes et discriminantes, les personnes trans* sont perçu.e.s comme un groupe pathologisé puisque celui-ci est encore référencé comme tel dans les manuels de psychiatrie.

    Cette méconnaissance des terminologies respectueuses des identités trans* entraîne des discriminations intolérables qui peuvent aller jusqu’au refus de soins.

    Cette table ronde sera l’occasion de nous questionner et d’établir des lignes de force concernant :

    - L’éthique médicale

    Le passage d’une approche psychiatrique pathologisante à un soutien psychologique adapté. Comment respecter les Droits Humains dans l’accueil et le suivi des personnes trans* ?

    Les problèmes administratifs et les refus de soins. Ex. :consultation en gynécologie inadéquate lorsque l’on a une apparence masculine, refus d’une personne pour un soin uniquement parce qu’elle est trans*, etc.

    - La formation adaptée et progressiste des professionnel.le.s psycho-médico-sociaux

    - La prise en charge et l’information des personnes trans* concernant les traitements hormonaux (aspects pratiques, connaissances actuelles sur leurs effets et risques potentiels)

    - La prise en charge des opérations chirurgicales (opérations du torse, féminisation/masculinisation faciale, modifications génitales, ...)

    - Les infections sexuellement transmissibles et leurs conséquences (en particulier le HIV)

    Comment prendre en charge avec respect ? Comment assurer le remboursement des soins spécifiques, qui actuellement varie d’une mutuelle à l’autre, voire d’un médecin conseil à l’autre ? Comment sortir de la logique de diagnostic psychiatrique ?

    Il est urgent de définir des avancées et des propositions concrètes.

    Par cette table ronde, Genres Pluriels souhaite :

    - Sensibiliser les professionnel.le.s, les politiques et les pouvoirs publics à la question de l’adaptation nécessaire des soins de santé, afin de respecter les Droits Humains des personnes trans* ;

    - Présenter ses recommandations concernant des modifications de la prise en charge de santé allant dans le sens du respect du point de confort des personnes trans* ;

    - Offrir un cadre de concertation avec les différents acteurs, dans une démarche de recherche de solutions.

    Avec le soutien de


  • Statistiques du site

    • Visites:

      1 visiteur(s) connecté(s)
      573 visiteurs par jour
      531.570 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      690 Articles
      69 brèves
      101 Sites référencés