Accueil > Média > GPs dans les Médias > Article dans le journal "Le Soir" sur la manifestation du 11 octobre 2008 à (...)
  • Article dans le journal "Le Soir" sur la manifestation du 11 octobre 2008 à Bruxelles
    Mis en ligne le 14 octobre 2008 - Dernière modification le 22 août 2009

    Transsexuels contre la tutelle psychiatrique

    DORZEE,HUGUES

    Lundi 13 octobre 2008

    Santé Action à Bruxelles et mise en cause de la nouvelle loi du 10 mai 2007

    "Ni hommes ni femmes : le binarisme nous rend malades ! "
    . Ce samedi, une petite centaine de défenseurs de la cause transsexuelle ont manifesté dans les rues de Bruxelles. Cette action, organisée conjointement dans neuf villes européennes, visait à dénoncer « la psychiatrisation des transidentités ».

    Et, en effet, à ce jour, la transsexualité est toujours considérée comme un « trouble de l’identité sexuelle ». Tant l’Organisation mondiale de la santé que l’Association américaine de psychiatrie classent ce dernier dans le registre des pathologies mentales.

    En Belgique, une nouvelle loi est en vigueur depuis le 10 mai 2007. Toute personne qui désire changer de sexe fait l’objet d’un suivi médical et psychiatrique très strict.

    Pour une partie de la communauté trans, il s’agit d’une véritable « tutelle » : « L’Etat ne devrait disposer d’aucune compétence s’agissant de nos prénoms, de nos corps et de nos identités. » Elle dénonce les « lourdeurs bureaucratiques » et réclame que les autorités belges compétentes en matière de santé « se positionnent contre la notion de trouble d’identité sexuelle ».

    Changer de sexe est également source de précarité sociale, de discrimination sur le marché du travail, d’exclusion... « Notamment pour les personnes qui vont vers une féminisation, la marginalisation est très forte », dénoncent les associations (Genres pluriels, Les Panthères roses, Maison arc-en-ciel...), qui mènent un combat pour plus d’égalité et de dignité.

    Avec une revendication spécifique, à l’échelle européenne celle-là : faire en sorte que les Etats membres accordent le droit d’asile aux « trans’ migrants », persécutés dans leur pays d’origine.
    Et puis, il y a le vécu des transsexuels au quotidien. « Nous clamons haut et fort que nous ne sommes pas victimes, mais maître(sse)s de notre propre identité, mais nous voulons rappeler toutes les agressions, les assassinats et aussi les suicides de personnes trans’ causées par la transphobie », insistent les intéressés.

    Un cahier de revendications a été envoyé aux autorités publiques. Les trans’ réclament le retrait de l’expression « trouble de l’identité sexuelle » des manuels internationaux de diagnostic et de la mention du sexe dans les documents officiels. Et souhaitent un accès libre aux traitements hormonaux et à la chirurgie, ainsi que des actions ciblées de prévention à la transphobie.

    Liens sur le site du journal "Le Soir"


  • Prochains événements

  • Statistiques du site

    • Visites:

      0 visiteur(s) connecté(s)
      571 visiteurs par jour
      531.357 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      690 Articles
      69 brèves
      101 Sites référencés