Accueil > Média > Les étudiantEs > En quête de sexe
  • En quête de sexe
    Mis en ligne le 8 janvier 2010 - Dernière modification le 29 novembre 2011

    Voici un mémoire très intéressant, écrit par la jeune chercheuse belge Julie De Ganck :

    Réactions face aux anomalies sexuelles et à l’hermaphrodisme en
    Belgique contemporaine, 1830-1914.

    Mémoire réalisé sous la direction de Valérie PIETTE en vue de
    l’obtention du titre de master en Philosophie et Lettres, section
    d’histoire

    Année académique : 2008-2009

    Publié avec l’aimable autorisation de Julie (et de l’ULB ?)

    Sera présenté le 10/02/2010 durant l’Atelier Genre(s) et Sexualité(s)


    POSITION DE GENRES PLURIELS :

    Nous vous invitons à modifier systématiquement "LE sexe" par "LES sexes" ainsi que "LE genre" par "LES genres" quant il s’agit de la vision générale CAR

    ... LE PLURIEL EST POLITIQUE ... afin de démontrer la diversité ainsi que l’ouverture à de multiples possibilités.

    En quête de sexe

    Résumé de la présentation

    Depuis une dizaine d’années, l’histoire de l’hermaphrodisme a été étudiée dans une perspective de genre. Ces travaux ont montré toute la complexité de la définition du sexe en médecine occidentale en l’absence d’un critère biologique unique pour le déterminer assurémment. L’histoire de l’hermaphrodisme met donc en question la primauté du sexe sur le genre dans la lignée des travaux de Judith Butler.

    La question de la définition du sexe « normal » est ici abordée dans une perspective historique en élargissant le cadre d’analyse aux anomalies sexuelles en général, qu’elles induisent ou non un doute sur le sexe. La présentation se base sur mon mémoire d’histoire contemporaine sur le sujet. L’exposé portera sur différentes facettes du traitement des problèmes liés aux organes génitaux en médecine belge en abordant successivement trois thèmes.

    Le premier aura trait aux opérations de « correction » des organes génitaux au 19ème siècle sur base d’articles d’époque. J’analyserai la manière dont le « régime de genre » dirige les demandes des patient-e-s et conditionne les réponses apportées par les médecins.

    Le second thème sera constitué par la vaste thématique de l’hermaphrodisme. Après avoir expliqué le contexte international et cadré le sujet au sein de sa période, je pointerai les différentes réflexions qu’eurent les auteurs belges lorsqu’ils furent confrontés à des hermaphrodites.

    Le troisième volet retracera un débat ayant eu lieu au cours de la dernière décennie du 19ème siècle à propos des opérations de castration pratiquées sur les femmes au sein de la Société belge de gynécologie belge. La conclusion tentera de résoudre la question suivante : qu’est-ce que la monstruosité du sexe ? Avoir un sexe difforme, méconnaissable ou amputé sont des situations différentes posant des questions éthiques spécifiques au corps médical, mais ces sexes participent tous de la figure du monstre. Etudier les limites que ces sexes franchissent permet de tracer les contours d’un sexe « normal » qui fait la règle en silence.


    Date : le 10/02/2010 à 18h

    Lieu : Institut de Sociologie - Salle Jeanne (15e étage)

    Avenue Jeanne 44

    1050 Bruxelles

    Voir en ligne : Plus d’info

  • Prochains événements

  • Statistiques du site

    • Visites:

      0 visiteur(s) connecté(s)
      571 visiteurs par jour
      531.357 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      690 Articles
      69 brèves
      101 Sites référencés