Accueil > Présentation > Groupes de travail > Groupe de travail Santé
  • Groupe de travail Santé
    Mis en ligne le 15 janvier 2016 - Dernière modification le 15 janvier 2016

    Genres Pluriels a créé un groupe de travail (GT) Santé, qui se réunit environ une fois par mois autour des questions de santé trans* et inter*, dans une visée respectueuse des Droits Humains, avec pour notions centrales le point confort de chacun.e, la non psychiatrisation et la non pathologisation. Ce groupe est réservé aux membres de Genres Pluriels, aux stagiaires de l’association et aux intervenant.e.s du secteur psycho-médico-social. L’un des principaux objectifs du GT Santé est la mise en œuvre d’un réseau psycho-médico-social (PMS) trans*/inter*.

    L’accueil des personnes trans*/inter* par les professionnel.le.s de la santé est globalement mauvais ou à tout le moins très inadapté.

    Par l’utilisation de terminologies psychiatrisantes, pathologisantes et discriminantes, les personnes trans* sont perçues comme un groupe psychiatrisé puisque celui-ci est encore référencé comme tel dans les manuels de psychiatrie.

    Cette méconnaissance des terminologies respectueuses des identités trans* entraîne des discriminations intolérables qui peuvent aller jusqu’au refus de soins.

    Par ailleurs, les personnes trans* et inter* font régulièrement face à des problèmes d’accès et/ou de remboursements de soins dont, par exemple :

    • Non prise en charge des traitements hormonaux
    • Refus de prise en charge des suivis gynécologiques pour les hommes transgenres et les personnes intersexuées assignées « mâles »
    • Refus de prise en charge des suivis urologiques pour les femmes transgenres et les personnes intersexuées assignées « femelles »
    • Difficultés de remboursements des chirurgies transspécifiques
    • Refus de soins sous prétexte de méconnaissances des spécificités trans*/inter* (même quand cela n’a pas lieu d’être). Ce refus est considéré comme une discrimination indirecte.

    Le GT Santé réfléchit à une élaboration de conditions respectueuses des Droits Humains concernant les prises en charge de santé pour les personnes trans* et intersexuées.

    Nos références d’élaboration du cadre de travail se basent sur trois textes fondateurs (européens et internationaux) :

    Axes de travail

    • Le soutien psychologique : passer d’une approche pathologisante à un soutien adapté
    • Les traitements hormonaux : pratiques, connaissances actuelles sur leurs effets et risques potentiels
    • Les opérations chirurgicales : opération du torse, féminisation faciale, chirurgies génitales...
    • Les infections sexuellement transmissibles et leurs conséquences
    • Les problèmes divers que peuvent rencontrer les personnes transgenres et intersexuées dans leurs rapports avec les médecins (par ex. consultation en gynécologie lorsque l’on a une apparence masculine)
    • Les remboursements des soins de santé trans/interspécifiques par le régime public de sécurité sociale et les mutuelles

    Veuillez noter que ce groupe de travail est réservé aux membres de Genres Pluriels.

    Si vous êtes un.e intervenant.e du secteur psycho-médico-social et que vous êtes intéressé.e, dans le cadre de votre pratique professionnelle, par les questions transidentitaires, vous pouvez nous envoyer un mail à contact@genrespluriels.be en nous décrivant vos motivations.

    Les demandes à visées commerciales ne seront pas prises en compte.


  • Statistiques du site

    • Visites:

      0 visiteur(s) connecté(s)
      573 visiteurs par jour
      531.570 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      690 Articles
      69 brèves
      101 Sites référencés