Accueil > Trans* ? > Passer par une « équipe de genre » ?
  • Passer par une « équipe de genre » ?
    Mis en ligne le 11 février 2016 - Dernière modification le 11 février 2016

    Depuis quelques années, Genres Pluriels met en place un réseau Psycho-Médico-Social (PMS) de professionnel-le-s, afin de permettre aux personnes trans* d’éviter de suivre les protocoles dits « officiels ».

    Les discours des « équipes de genre » restent souvent binaires, et quand ils ne le sont pas, ils sont néanmoins normatifs. En effet, il est requis de suivre un certain nombre « d’étapes » pour effectuer sa « transition », ce qui déjà va à l’encontre de notre philosophie de cheminement libre.

    La principale raison qui pousse Genres Pluriels à refuser les positions des « équipes de genre » est que celles-ci demandent impérativement à ce que les personnes trans* consultent un psychiatre avant de commencer quoi que ce soit.

    Les transidentités sont en effet, à l’heure actuelle, encore considérées comme des maladies mentales. Qui peut cependant prétendre savoir qui vous êtes, et si ce que vous dites sur vous est vrai ou non, et sur base de quels critères ? Il n’y a que vous qui déteniez les clés de votre identité.

    C’est une façon de mettre sous tutelle les personnes trans*, que de les juger inaptes à penser pour elles-mêmes. Genres Pluriels refuse catégoriquement que les personnes soient obligées de passer par un psychiatre qui « expertise » leur identité.

    La société étant structurellement sexiste et transphobe, il est souvent nécessaire pour les personnes non-cisgenres de pouvoir discuter avec d’autres personnes non-cisgenres ou alliées, afin de partager leurs ressentis et réflexions. Pour cela, Genres Pluriels met en place divers outils : il existe des entretiens individuels, des groupes de paroles, ou des espaces de simple convivialité, qui laissent la possibilité à chacun d’échanger sous le format de leur choix.

    Genres Pluriels dispose actuellement de deux psychologues compétent-e-s et qualifié-e-s, ainsi que de plusieurs assistant-e-s sociales/aux, disponibles sur rendez-vous.

    Nous avons aussi, au fil du temps, tissé de nombreuses collaborations avec différents médecins pour ne plus avoir à passer par les « équipes de genre ».


  • Statistiques du site

    • Visites:

      1 visiteur(s) connecté(s)
      573 visiteurs par jour
      531.570 visiteurs depuis le début

    • Publication:

      690 Articles
      69 brèves
      101 Sites référencés